Accueil

L’Hypnose… Pour QUI ? Pour QUOI ?

Enfants à partir de 3 ans

  • Propreté (énurésie, encoprésie)
  • Tics moteurs et verbaux
  • Troubles du sommeil
  • Hyperactivité
  • Indiscipline, agressivité
  • Sucer le pouce, ronger ses ongles
  • Traumatismes
  • Peurs, anxiété et phobies
  • Deuils et séparations
  • Difficultés d’apprentissage
  • Troubles transgénérationnels
  • Enfants adoptés
  • Autisme

Adolescents

  • Gagner en confiance de soi
  • Addictions (tabac, jeux vidéos, etc.)
  • Toxicomanie
  • Surmonter les chagrins affectifs
  • Harcèlement
  • Anorexie / boulimie
  • Trouver sa voie professionnelle
  • Quitter la maison (jeunes adultes)

Adultes

  • Addictions (tabac, alcool, etc.)
  • Comportements compulsifs (TOC)
  • Phobies
  • Troubles alimentaires
  • Perte de poids
  • Stress et angoisses
  • Fortes émotions (colère, jalousie, etc.)
  • Procrastination
  • Confiance en soi
  • Timidité
  • Victimisation
  • Naïveté, crédulité
  • Pessimisme
  • Etc.
  • Séparation / divorce
  • Traumatismes
  • Deuil 
  • Perte emploi / retraite
  • Dépression
  • Infertilité 
  • Longues maladies
  • Schémas répétitifs
  • Loyautés familiales
  • Echecs personnels ou professionnels répétitifs
  • Etc.
  • Troubles du sommeil
  • Maladies de peau 
  • Allergies
  • Douleurs et migraines
  • Gestion de la colère, la jalousie
  • Troubles de la sexualité, de la libido
  • Problèmes d’identité 
  • Sensation d’être transparent
  • Sentiment d’injustice
  • Sentiment d’infériorité
  • Etc.
  • Performances intellectuelles
  • Performances sportives
  • Préparation à un examen
  • Capacités d’apprentissage
  • Mémoire et concentration
  • Évolution professionnelle
  • Préparation mentale
  • Définition et atteinte d’objectif
  • Aide à la prise de décision
  • Prise de parole en public
  • Etc.

L’hypnose… C’est quoi ?

Hypnose Classique

C’est en 1841 que le chirurgien écossais James BRAID pose les bases scientifiques d’une technique thérapeutique uniquement basée sur la parole: l’Hypnose thérapeutique était née.
Très directive et techniquement simple, elle est aujourd’hui, principalement utilisée dans l’hypnose de spectacle et de rue.

Cette approche peut parfois être très impressionnante, mais on estime, à seulement 10%, le pourcentage de la population, réceptif à cette forme d’hypnose.

C’est une forme d’hypnose DISSOCIANTE (accentuation de la fracture conscient – Inconscient par focalisation de l’attention et repli sur soi)

Moins directe et plus permissive que l’hypnose classique, l’hypnose Ericksonienne tire son nom des pratiques du célèbre psychiatre américain, Milton H. Erickson (1901-1980).

On attribue à Erickson la résurrection de l’hypnose, récupérée aux music-halls de son époque pour devenir un traitement efficace pour de nombreux troubles médicaux et psychologiques. À tel point  qu’il en fut surnommé « the Wizard» (le Magicien).

L’ensemble de ses techniques, comme son approche conversationnelle, son utilisation de la suggestion indirecte et son sens de l’humour, continue aujourd’hui sous l’appellation Hypnose Ericksonienne, même si Erickson était le seul véritable ericksonien.

La pratique de Milton Erickson sera aux origines de la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) de Richard Bandler et John Grinder, au milieu des années 1970.

C’est une forme d’hypnose DISSOCIANTE (accentuation de la fracture conscient – Inconscient par focalisation de l’attention et repli sur soi)

Hypnose Ericksonienne

Nouvelle Hypnose

En 1979, le sexologue et hypnothérapeute américain Daniel Araoz baptise Nouvelle Hypnose, l’utilisation adoucie et très améliorée de certaines techniques hypnotiques d’Erickson.

Après sa mort en 1980, ses élèves continuent d’enrichir et d’optimiser l’hypnothérapie, créant ainsi une nouvelle Hypnose adaptée à notre époque, la première qui soit vraiment collaborative.
C’est la première fois que l’on donne la parole au patient, qui peut ainsi participer à l’induction hypnotique et, dans une moindre mesure, à sa thérapie.

Dans les années 1990, Olivier Lockert formalise en français des techniques hypnotiques avancées de langage (saupoudrage, métaphores multi-niveaux, communication subliminale, etc.) et adapte les structures thérapeutiques simples de la PNL.

Ces protocoles et techniques sont aujourd’hui parmi les plus utilisés en hypnothérapie francophones et sont devenus emblématiques de La Nouvelle Hypnose européenne.

C’est la forme la plus pratiquée dans le monde occidental aujourd’hui même si certains thérapeutes continuent à l’appeler « l’Hypnose Ericksonienne ».

C’est une forme d’hypnose DISSOCIANTE (accentuation de la fracture conscient – Inconscient par focalisation de l’attention et repli sur soi)

Alliant les avantages de la thérapie brève à ceux de la psychologie jungienne, l’Hypnose Humaniste est, aujourd’hui, la forme la plus aboutie des thérapies basées sur les états de conscience modifiée.

Développée en France au début des années 2000, par Olivier Lockert, l’Hypnose Humaniste offre un moyen inédit d’accéder aux états modifiés de conscience grâce à des inductions hypnotiques inversées. 

Contrairement aux autres formes d’Hypnose, il n’y a pas de « manipulation » de la personne puisqu’il n’y a jamais de perte de conscience. La personne n’est plus endormie mais accroit ses perceptions pour davantage de conscience, d’elle-même et du monde autour.

C’est une méthode douce et résolument humaine, qui vous étonnera par sa profondeur, sa puissance et son apparente simplicité.

C’est une forme d’hypnose ASSOCIANTE (ouverture de l’attention puis connexion au monde)

Hypnose Humaniste